Abus de langage, abus de pouvoir

Abus de langage, abus de pouvoir

12,32 €


  • Éditeur : Raphaël
  • Poids : 100 g
  • Nombre de pages : 70
  • Dimensions : 12 x 21
  • Année : 2002
  • ISBN : 9782884170338

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

L'un des grands philosophes catholiques de notre temps nous propose ses réflexions sur la manière dont le langage est corrompu. Cessant d'être un moyen de communiquer la vérité, d'entrer plus intimement dans la réalité, d'acquérir sagesse et discernement, le langage est constamment détourné par ceux qui n'y voient qu'un instrument de pouvoir. Platon avait su discerner les subtils dangers que représentait la sophistique dans la Grèce antique. Pieper nous ramène aux inquiétudes du philosophe grec en démontrant que la menace du détournement du verbe demeure plus actuelle que jamais.

Note 
2019-01-12

Très intéressant sur langage et pouvoir

Le langage est corrompu par ceux qui veulent l'utiliser pour acquérir du pouvoir. Je vous cite cet extrait : "Ce qui est mis en péril, ce n'est pas un secteur particulier, la presse, la télévision ou la radio, mais plutôt la vie courante de l'homme qui se réalise dans le véhicule du langage. En bref, ce qui nous menace, c'est que la communication décline et que le discours public soit détaché de toute notion de vérité et de réalité."

    Note 
    2018-11-26

    C'est la racine des problèmes actuels de l'Occident

    Josef Pieper est un philosophe thomiste allemand. Il analyse de façon perspicace la centralité du langage dans tous les rapports humains, et comment certains s'en servent pour manipuler. Il s'appuie sur sa propre expérience de l'arrivée au pouvoir des Nazis allemands. Il étudie aussi les Dialogues de Platon, la publicité, les médias... Enfin, il commente les idées d'Aristote et de Thomas d'Aquin. Ce petit livre est une pure merveille ! et toute personne honnête devrait absolument le lire (même si elle n'a pas bac + 5 !).

      Donner votre avis !

      Donnez votre avis

      Abus de langage, abus de pouvoir

      Abus de langage, abus de pouvoir

      Donnez votre avis