Martin Bucer, une contribution originale à la Réforme

Martin Bucer, une contribution originale à la Réforme

11,37 €


  • Éditeur : Excelsis
  • Poids : 260 Gr
  • Nombre de pages : 216
  • Dimensions : 14 x 21 x 1,1 cm
  • Année : 2020
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782755003819

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Vous pourriez aimer aussi

Martin Bucer

Une contribution originale à la Réforme

4eme de couverture : 

Le Strasbourgeois Martin Bucer, bien que contemporain de la première génération des Réformateurs du XVIe siècle, surprend par sa modération et par son souci de l’unité de l’Église. Ses efforts persévérants pour trouver un terrain d’entente sont particulièrement perceptibles entre les divers courants de la Réforme magistérielle mais aussi avec les anabaptistes, et même avec certains théologiens catholiques réformistes. Des efforts inévitablement voués à l’échec dans ce champ de bataille des idées que fut le XVIe siècle.

Les idées théologiques et ecclésiologiques de Bucer, troisième voie entre celles de Martin Luther et de Jean Calvin, s’effacèrent devant des positions plus affirmées. Le temps n’était pas aux solutions de compromis. C’est sans doute une des raisons pour lesquelles on ne le compte pas parmi les « grands » de la Réforme protestante. L’occasion, par ce livre, de corriger cette injustice !

L'auteur :

Jacques Blandenier est connu dans le monde protestant pour ses deux volumes d’histoire des missions (L’évangélisation du monde et L’essor des missions protestantes) et pour plusieurs autres publications en histoire de l’Église comme : Martin Luther & Jean Calvin. Contrastes et ressemblances. Enseignant et conférencier passionné, il a été pendant plus d’une vingtaine d’années le responsable de la formation d’adultes de la Fédération romande d’Églises évangéliques (FREE). En 2019, Jacques Blandenier a reçu un doctorat honoris causa de l’Université chrétienne Logos du Burkina Faso.


L'avis de votre libraire

Une biographie d'un Réformateur moins connu que Martin Luther et Jean Calvin, il proposait une troisième voie celle du compromis mais sa voix n'a pas été entendue tant le débat d'idées fut passionné au 16eme siècle en Europe.

Note 
2020-03-27

Livre globalement très intéressant mais avec une grave erreur, i

Page 185, Marie Stuart fut veuve de François II et non Charles II. François ii est mort en 1560 à l'âge de 16 ans, et non 24, 12 ans avant la Saint-Barthélémy !

Donner votre avis !

Donnez votre avis

Martin Bucer, une contribution originale à la Réforme

Martin Bucer, une contribution originale à la Réforme

Martin Bucer

Une contribution originale à la Réforme

Donnez votre avis