Eglises en action - Volume 3

Eglises en action - Volume 3

14,22 €


  • Éditeur : Excelsis
  • Poids : 300 g
  • Nombre de pages : 200 pages
  • Dimensions : 14 x 21 centimètres
  • Année : 2016
  • Divers : Broché
  • Délai livraison : sous 48h
  • ISBN : 9782952863025

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Vous pourriez aimer aussi

Articles du blog en relation

Pas d'article relatif à ce produit sur notre blog




Eglises en action

Volume 3

Bulletin de la Société d'Histoire et de Documentation Baptistes de France

La Société d’Histoire et de Documentation Baptistes de France propose sous le titre Églises en Action le troisième volume de son Bulletin.

Le présent recueil propose le texte de plusieurs conférences données à Paris au cours des années récentes : Jacques É. Blocher fait revivre, dans deux articles, de fortes personnalités qui ont marqué les débuts du baptisme dans le nord de la France, tandis qu’Alain Brabant, dans un article agrémenté de photos, présente l’oeuvre sociale des baptistes français. Les 50 premières années du centre Les Cèdres à Massy sont évoquées par David Boydell. Anne Ruolt, qui présente les débuts du mouvement des écoles du dimanche, élargit le champ d’étude au-delà du baptisme. Et ce modeste volume comprend une contribution exceptionnelle : sous le titre C.H. Spurgeon : un amoureux de la France, Ian Randall, pasteur et historien britannique nous livre sur le « Prince des prédicateurs » le fruit de recherches qui surprendront plus d’un lecteur.

La deuxième partie de ce bulletin réunit plusieurs notices consacrées à l’histoire du baptisme français, plus particulièrement en Bretagne. Nous y faisons connaissance, sous la plume de José Loncke et Francis Thobois, parmi d’autres, avec des personnalités aussi pittoresques qu’attachantes.


Extrait


"Le baptisme français a pour singularité, en Europe, d'être apparu plus tôt que partout ailleurs sur le continent, mais aussi celle, en France, de ne pas être né dans une région à densité protestante significative : il s'est en effet établi dans un vieux "pays" des Flandres où la Contre-Réforme avait réussi à éradiquer presque jusqu'au souvenir huguenot, avant qu'un réveil spontané, puis des prédicateurs venus de Genève, n'y fassent de nouveau retentir l'Evangile. 
Cependant, les idées de la Réforme, qui ont prospéré de façon continue dans la partie nord des pays de Flandres (les actuels Pays-Bas), avaient aussi été largement adoptées au sud de cette région. Y compris dans l'actuelle Flandre française. Eliminiés des villes, le protestantisme ne peut se maintenir que dans quelques localités de campagnes. Ces protestants réfractaires continuaient d'y être connus sous le surnom de "gueux", sobriquet méprisant dont la fille de Charles Quint, Marguerite de Navarre, les avait affublés. Ces gueux étaient dits "à noirs talons" pour avoir, au temps des persécutions, marché pieds nus sur les chemins de terre pour se rendre à leur culte, afin de ne pas éveiller l'attention. Un petit "reste" se reconnaissait encore sous le surnom de Gueux quand, vers 1810, un Réveil de la foi protestante se produisit dans ces contrées. L'écho de ce Réveil parvint jsuq'à la Société continentale de Londres, qui y dépêcha l'un de ses meilleurs ouvriers, le Suisse Henri Pyt. Celui-ci vint résider à Valenciennes, et commença en 1819 à visiter le village de Nomain, où le Réveil avait commencé ..."

Donnez votre avis

Eglises en action - Volume 3

Eglises en action - Volume 3

Eglises en action

Volume 3

Bulletin de la Société d'Histoire et de Documentation Baptistes de France

Donnez votre avis