Vers une vie sainte

Vers une vie sainte

14,00 €


  • Éditeur : Impact
  • Poids : 190 g
  • Nombre de pages : 144 pages
  • Dimensions : 14 x 21 cm
  • Année : 2017
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782890822832

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Vous pourriez aimer aussi

Vers une vie sainte


Dieu nous a donné le commandement d’être saints, car il est saint... Mais nombreuses sont les occasions où les chrétiens baissent les bras, victimes de cette guerre que mène le péché, qui décime les rangs, ou tout au mieux, incite les chrétiens à trouver une trêve fragile, un compromis maigre et insatisfaisant avec le péché, surtout dans ses formes les plus difficiles.


Pourquoi une vie sainte est-elle si rarement notre expérience ? Le problème fondamental auquel nous sommes confrontés réside, selon l’auteur, dans le fait que les chrétiens n’ont pas compris leur propre responsabilité envers le péché. « Si nous péchons », écrit-il, « c’est parce que nous avons choisi de pécher et non parce que nous sommes incapables de résister. Nous ne sommes pas vaincus, nous sommes tout simplement désobéissants ».


Que vous ayez entamé depuis longtemps cette recherche assidue d’une sainteté quotidienne réelle et vécue, ou que vous ayez peu réfléchi à cette question jusqu’à présent, les principes qu’expose ce livre vous encourageront et vous stimuleront à répondre à cet appel pressant de Dieu, à ce commandement auquel nous ne pouvons pas nous soustraire : « Recherchez [...] la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur » (Hé 12.14).


Auteur de plusieurs ouvrages appréciés en raison de leur simplicité et de leur profondeur, en particulier « L’Evangile pour la semaine », « La grâce de Dieu c’est pour la vie » et « Vivre sous la grâce », Jerry Bridges est membre de l’équipe du Navigators Community Ministries Group, où il a pour tâche principale l’enseignement biblique.

Retrouvez tous les ouvrages de Jerry Bridges par ici ...


Extrait de la préface :


"Un paysan laboure son champ, sème, y répand des engrais et le cultive, tout en sachant fort bien qu'en fin de compte, il est lié à des forces sur lesquelles il n'aura aucune prise. Il est le premier à reconnaître son incpacité à faire germer la semence, à provoquer la pluie ou à fire briller le soleil en vue d'une meilleure récolte. Pour que son travail s'avère fructueux, il faut l'assistance de Dieu.

Cependant, le paysan n'ignore pas que s'il néglige ses responsabilités, s'il ne laboure ni ne sème, ne répand l'engrais, il n'a aucune raison de s'attendre à une bonne récolte.  Dans ce sens, il est le partenaire de Dieu, et cette collaboration ne portera ses fruits que s'il assume les responsabilités qui lui incombent.

L'agriculutre est une entreprise commune au paysan et à Dieu. Le paysan n'est pas capable d'accomplir ce qui est du ressort de Dieu, et Dieu se refuse à remplir la tâche du paysan.

De même, on peut dire que notre progression vers la sainteté est une entreprise commune à Dieu et à nous. Aucun chrétien ne saurait atteindre un certain degré de sainteté si le Seigneur n'est à l'oeuvre dans sa vie, mais il ne l'atteindra pas non plus s'il n'y consacre tous ses efforts. Dieu a créé les conditions qui nous permettent de marcher dans la sainteté. Mais c'est bien à nous d'y marcher : il ne peut se substituer à nous !

Comme chrétiens, nous parlons volontiers de l'oeuvre accomplie par Dieu, de la victoire que Christ a remportée sur le péché par la croix, et de l'Esprit-Saint qui nous permet d'être victorieux dans notre combat contre le péché ..."

Donnez votre avis

Vers une vie sainte

Vers une vie sainte

Vers une vie sainte

Donnez votre avis