Newsletter

Vous souhaitez recevoir régulièrement des nouvelles de nos actions, nos projets, etc ?

Génération Rosa Parks, 20 femmes de conviction qui ont tracé le sillon de MLK

Publié le : 2018-09-24 10:10:51
Catégories : Critiques de livres chrétiens Rss feed

Génération Rosa Parks, 20 femmes de conviction qui ont tracé le sillon de MLK

C'est un petit recueil de vingt portraits de femmes, de couleur noire mais aussi blanche, venues de différents horizons : diplômées ou non, professeurs d'Université, aristocrates abolitionnistes, femme d'évêque, cueilleuses de coton dans une plantation, ou simple couturière de l'Alabama comme Rosa Parks...

 

 

Toutes se sont levées contre la ségrégation raciale qui déchirait leur pays, les Etats-Unis, depuis plusieurs siècles.

 

Génération Rosa Parks

Les militantes dans l'ombre de Martin Luther King

Anniel Hatton

Editions Ampelos

2018

161 pages

10€

 

 

Avec le livre d'Anniel Hatton, vous apprendrez que Rosa Parks a suivi l'exemple d'une jeune fille d'une quinzaine d'années, qui avait refusé de laisser, elle aussi, sa place dans le bus quelque temps auparavant.

 

Rosa Parks est entrée dans l'Histoire. Son arrestation fut le point de départ d'un formidable mouvement de contestation très organisé de boycott des compagnies de bus de Montgomery, Alabama. Méprisées, humiliées, ces petites gens constituaient une force économique non négligeable, qui faillit provoquer la faillite de la compagnie de bus ségrégationniste.



Ce livre explique les trajectoires politiques de ces femmes qui, seules ou avec leur mari, avaient rejoint des associations de défense des droits des Noirs, depuis de nombreuses années. Ces associations ont été coordonnées autour de l'action de Martin Luther King et des églises baptistes du sud des Etats-Unis, principalement en Alabama, un Etat particulièrement ségrégationniste. A cette époque, le pasteur avait un vrai rôle social, voire même politique.

Cependant ces associations souffraient aussi de luttes internes bien humaines : des conflits d'ego entre les leaders, le fait que les femmes qui militaient en première ligne étaient souvent rabrouées, moquées et même oubliées.



Ce livre est d'une grande richesse historique, car il révèle le parcours courageux de nombreuses anonymes : Jo Ann Robinson, Septima Clark, Fannie Lou Townsend Hamer, Ella Josephine Baker, Diane Nash, Mary Parkman Peabody, Dorothy Cotton, Mary White Ovington, Dorothy Irene Height, Autherine Lucy Foster, Vivian Malone Jones, Amelia Boynton Robinson, Marion Townsend King, Daisy Lee Gatson Bates, Elisabeth Eckford, Ruby Doris Smith, Marian Wright Edelman, Ruby Nell Bridges...



C'est un livre qui relate des faits vraiment révoltants : des violences policières démesurées, au cours desquelles on n'hésite pas à passer à tabac des femmes, et à les laisser pour mortes sur un pont de Selma en Alabama (l'histoire d'Amélia Boynton Robinson).



Anniel Hatton nous raconte aussi l'histoire de Fannie Lou Townsend Hamer, qui tentait malgré tout de vivre des jours heureux avec son mari, dans la plantation où ils travaillaient ensemble. Lors d'un contrôle médical de routine, un médecin la stérilisa contre son gré, au nom des lois ségrégationnistes pour enrayer la démographie afro-américaine.

 

Pourtant, ce livre est aussi porteur d'espérance. Il montre une partie de l'Amérique raciste, violente, mais aussi capable de repentance, puisque bon nombre de ces femmes reçurent des excuses des Etats ou des Universités ségrégationnistes des décennies plus tard. L'un des gouverneurs de l'Alabama, Georges Wallace, présentera même ses excuses à l'une de ses victimes, Vivian Malone Jones. Ensemble, ils auront un long entretien autour du pardon.

 

Un grand nombre de ces femmes s'appuyèrent sur leur foi en Dieu, pour continuer le combat de l'égalité des droits, malgré l'assassinat de Martin Luther King en 1968, les nombreux attentats à la bombe, et la précarité économique provoquée par leur soudaine et involontaire célébrité.

 

© National Archives and Records Administration

 

Ces vingt portraits sont agrémentés de photographies en noir et blanc, comme autant de témoignages de cette lutte non-violente historique. Le monde entier s'est ému des violences infligées au peuple afro-américain, à travers des reportages de la télévision, en plein essor à l'époque.

 

En fin d'ouvrage, une présentation succincte des associations de lutte pour les droits civiques, une bibliographie consistante et une liste de sites Internet, permettent d'approfondir le sujet.

 

C'est un excellent livre pour tous les amateurs de biographies historiques qui se passionnent pour l'Histoire du 20ème siècle, mais aussi un formidable outil pédagogique pour expliquer aux jeunes générations ce qu'est la non-violence et l'engagement politique fondé sur les valeurs de l'Evangile !

Margot Dimitrov

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)