Soigner l'esprit - Archives de sciences sociales des religions

Soigner l'esprit - Archives de sciences sociales des religions

20,85 €


  • Éditeur : EHESS
  • Poids : 400 g
  • Année : 2013
  • Dimensions : 24 x 15.5 cm
  • ISBN : 9782713223969

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Vous pourriez aimer aussi

Articles du blog en relation

Pas d'article relatif à ce produit sur notre blog




Les affects qui débordent les corps, les souffrances de l’esprit, les règles morales qui s’attachent à la sexualité comme à la famille, mettent en relation les disciplines expertes du psychisme avec les traditions religieuses. Les premières ont certes pris l’ascendant aujourd’hui sur les secondes, mais la prise en charge séculière de la cure des âmes est complexe et diverse, sans doute plus que celle du soin des corps depuis longtemps déléguée sans reste à la médecine. Les contributions rassemblées dans ce dossier thématique portent sur des espaces de psychothérapies et de religions aussi divers que ceux de l’Angleterre, de la Grèce, de la France, du Québec ou du Portugal. Où se croisent les patients de divers horizons sociaux au sein desquels la variable de genre n’est jamais neutre. Où se confrontent et dialoguent  les  professionnels de diverses disciplines déployées sur l’arc « psy » allant de la théorie à la clinique, mais aussi les confesseurs et thérapeutes de multiples obédiences.

Note 
2019-07-07

Niveau universitaire

Voici un extrait de ce livre.
"Hier comme aujourd’hui, les opérations les plus fréquentes sont la sélection et la réintégration de certains contenus. Ainsi, dans les années 1930-1960, parmi les courants psychanalytiques, les catholiques ont souvent choisi Adler et plus généralement la psychanalyse américaine, ou bien encore Jung, plutôt que le freudisme. Néanmoins, Freud n’a pas forcément été totalement rejeté, car sa découverte de l’inconscient, réinterprétée, a aussi pu permettre « de reconstruire l’idée catholique de l’âme » (T. P. Marques). De même, dans le projet initial de Marc Oraison d’une réhabilitation de la sexualité à la lumière du freudisme (A. Demazières), il s’agissait de proposer de « nouvelles justifications psychologiques à l’éthique catholique traditionnelle ». Par la suite, il voulut réformer en profondeur la morale catholique en adoptant le point de vue freudien. Son cadre général de pensée restait néanmoins religieux."
La lecture est très intéressante mais elle est de niveau universitaire.

Donner votre avis !

Donnez votre avis

Soigner l'esprit - Archives de sciences sociales des religions

Soigner l'esprit - Archives de sciences sociales des religions

Donnez votre avis