Lève toi et va vers la vie, quand la résilience devient possible

Publié le : 2018-07-11 11:29:44
Catégories : Critiques de livres chrétiens Rss feed

Lève toi et va vers la vie, quand la résilience devient possible

Boris Cyrulnik, neuropsychiatre et éthologue, a popularisé le concept  de résilience, terme emprunté à la physique et transposé pour devenir la capacité d’un être humain à surmonter les chocs de l’existence et à rebondir après un traumatisme. Le rôle de l’environnement dans le processus de résilience est important, en particulier le souvenir des attachements heureux de l’enfance et la présence d’appuis bienveillants (les tuteurs de résilience)

Le dernier livre d’Evelyne ZUBER, « Lève- toi et va …vers la vie », publié aux Editions Empreinte temps présent, a comme sous-titre « Bible et résilience ».  L’intention de l’auteur se trouve donc résumée : montrer comment Dieu s’approche de l’homme, l’encourage à se lever et l’accompagne sur son chemin de vie, l’invitant en quelque sorte à une démarche de résilience.
  


LEVE- TOI ET VA …VERS LA VIE

Bible et résilience

Evelyne ZUBER

Editions Empreinte temps présent

2018

192 pages

16 €



En trente chapitres très courts, elle propose des exemples bibliques d’hommes et de femmes qui ont fait face à des traumatismes ou à des périodes de détresse. Dieu est pour eux la figure d’attachement essentielle face aux blessures de l’existence, le tuteur de résilience par excellence.

Parfois, dans son œuvre de relèvement, le Seigneur utilise d’autres personnes comme tuteurs de résilience. L’auteur évoque  Booz auprès de Ruth, Déborah auprès de Barak, Esaïe auprès du peuple d’Israël…etc…

Le livre commence bien sûr par la désobéissance d’Adam et Eve et par la réaction de Dieu qui va les chercher là où ils sont cachés. Dieu les engage ensuite dans une démarche de résilience en leur dévoilant un avenir possible.

Dans une première partie, Evelyne ZUBER fait des choix parmi les personnages de l’Ancien Testament. Citons par exemple Caïn qui refuse la résilience proposée ou David qui sera restauré après être tombé bien bas. Citons aussi Elie, qualifié de prophète bipolaire : l’auteur décrit longuement les étapes de guérison de la dépression et la façon dont Dieu prend soin de cet homme désespéré.



Dans une seconde partie, Evelyne ZUBER se centre surtout sur les Evangiles, ces récits où Jésus invite ses interlocuteurs à vivre une vie nouvelle en communion avec lui et à s’engager ainsi   dans une vraie résilience.

L’auteur s’attarde sur trois disciples : Pierre, Jean et Thomas. Elle montre comment le Seigneur conduit chacun à se redresser pour dépasser ses erreurs de jugement et ses comportements irréfléchis.

Elle décrit aussi les conséquences de l’attention personnelle portée par Jésus aux pêcheurs, s’appuyant sur les situations de Marie la pécheresse,  de Zachée ou de la Samaritaine.

Pour l’auteur, les récits de guérisons sont des signes frappants de résilience. Elle illustre son propos avec le paralytique passé par le toit, l’homme à la main paralysée dans la synagogue, le possédé de Gadara, un lépreux reconnaissant et l’aveugle-né de Siloé.

J’ai été par contre moins convaincue par l’accent mis sur le rôle des proches dans  les récits des trois résurrections opérées par Jésus pendant son ministère terrestre : le fils de la veuve de Naïm, la fille de Jaïrus et Lazare.



Enfin, le dernier chapitre du livre est consacré à Paul qui, grâce à Dieu, vivra un incroyable recommencement.

Evelyne ZUBER,  diplômée de Lettres Classiques,  a enseigné en collège et a été responsable de la catéchèse des adultes et des jeunes à la Fédération des Eglises Adventistes du Sud de la France.

Sa capacité à transmettre nous donne un ouvrage simple à comprendre et agréable à lire. L’auteur raconte  l’histoire de chaque personnage en la replaçant dans son contexte. Elle en montre la singularité et souligne la spécificité de chaque démarche de résilience. Ses commentaires se révèlent souvent exhortations pour le lecteur. Et en conclusion, elle résume quelques enseignements tirés de toutes ces résiliences bibliques.



Ce livre est donc une lecture encourageante que je recommande à tous.


Brigitte EVRARD

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)