Les Béatitudes ou le chemin vers l'humilité

Publié le : 2019-06-06 10:21:17
Catégories : Critiques de livres chrétiens Rss feed

Les Béatitudes ou le chemin vers l'humilité

Jerry Bridges est un auteur chrétien et américain dont les écrits, soigneusement médités et rédigés, connaissent un vrai succès. Les éditions CLC France viennent de publier le dernier ouvrage de cet auteur, disparu en 2016 : « La bénédiction de l’humilité »


L’enseignement et l’exemple de Jésus, comme les exhortations des apôtres montrent à quel point l’humilité est essentielle pour un chrétien. Or cette attitude est opposée aux valeurs du monde et à la nature humaine. Le croyant a donc bien besoin de la grâce divine pour faire preuve d’humilité dans sa vie.  

L’auteur part de ce constat pour conduire ses lecteurs à rechercher à quoi ressemble l’humilité et comment elle peut se manifester au quotidien.

Il s’appuie à cet effet sur les Béatitudes, ces paroles de Jésus rapportées par Mathieu dans l’Evangile. Huit chapitres, un par béatitude. Et une sorte d’avant-propos dans le premier chapitre pour mettre en évidence que chaque précepte s’accompagne d’une promesse.  

Jerry Bridges s’attache à bien cerner le sens et le contenu de chaque béatitude. Il s’appuie souvent sur les mots grecs et sur des illustrations bibliques. Par exemple, le mot grec « ptochos »  n’évoque pas la pauvreté ordinaire mais une pauvreté abjecte. La pauvreté en esprit n’est pas la pauvreté de Lazare allongé devant la maison du riche, mais la pauvreté du publicain avec sa prière si différente de celle du pharisien.

Jerry Bridges explore des pistes concrètes d’application. Ainsi, pour lui, les deux modes d’expression de la miséricorde (chercher à répondre aux besoins physiques des gens et pardonner) démontrent l’humilité en action. Il en est ainsi pour la recherche d’un cœur pur (reconnaître sa position face à Dieu).

Ses chapitres sur les artisans de paix et les persécutions ne font qu’effleurer les sujets du conflit et des violences envers les chrétiens. Mais il est vrai qu’en seize pages, il est difficile d’aller très loin.  
    

Ce livre est donc à mettre en toutes les mains et à lire lentement plutôt que superficiellement.

Il est écrit très simplement, tout en conservant une profondeur nécessaire à la méditation des Ecritures.

L’auteur rappelle au lecteur que la Bible doit être mise en pratique dans la vie quotidienne et que cela n’est pas toujours aisé. Le dernier chapitre de son livre est une exhortation à s’approprier quotidiennement la vérité de l’Evangile, pour marcher dans l’humilité et éviter tout découragement, toute culpabilité stérile.

Chaque chapitre peut aussi se lire indépendamment des autres. Un guide de réflexion, à la fin de l’ouvrage, permet à chacun d’aller plus loin. Alors pourquoi s’en priver ?

Brigitte EVRARD

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)