Newsletter

Vous souhaitez recevoir régulièrement des nouvelles de nos actions, nos projets, etc ?

L'hospitalité chrétienne, un mode de vie

Publié le : 2019-11-05 17:19:26
Catégories : Critiques de livres chrétiens Rss feed

L'hospitalité chrétienne, un mode de vie

La façon la plus simple de changer le monde

L’hospitalité chrétienne, un mode de vie

Éditions Farel

204 pages

15 euros





La façon la plus simple de changer le monde est un court ouvrage au style accessible et direct qui encourage les chrétiens à pratiquer l’hospitalité auprès des croyants comme des non-croyants. Les deux auteurs, Dustin Willis et Brandon Clements, possèdent une expérience dans l’implantation d’Églises comme dans le travail séculier. Ils s’adressent ici à tout chrétien qui désire aimer son prochain et partager sa foi.


Leur propos, à la fois encourageant et exigeant, commence par remettre en question l’idée reçue selon laquelle nos foyers seraient des « forteresses personnelles ». Contrairement à ce que notre culture nous inculque, nos maisons ou appartements ne devraient pas constituer des havres de paix nous servant principalement à nous détendre et à nous protéger du monde extérieur.





Au contraire, l’hospitalité biblique, c’est-à-dire le fait d’ouvrir sa porte et sa table à ses amis mais aussi à ses collègues, voisins ou aux migrants, nous pousse à élargir l’espace de notre tente. Nos foyers sont (ou devraient être) des lieux de rencontre, d’échange et de discussions. En bref, des lieux de mission et de compassion au service de Dieu et de nos prochains.





« L’hospitalité biblique, écrivent-ils, choisit de nous connecter aux autres plutôt que de nous déconnecter, d’ouvrir plutôt que de fermer, de prendre l’initiative plutôt que de rester oisivement assis ». Leur analyse, lucide mais pleine d’espoir, met le doigt sur les failles de nos sociétés post-industrielles qui nous coupent les uns les autres. Ainsi, si l’omniprésence des nouvelles technologies dans nos maisons peut représenter  un frein à notre ouverture aux autres, elle peut aussi être un tremplin pour lancer des invitations et organiser des diners, barbecues ou autres joyeusetés. 



Par la suite, les auteurs inscrivent leur réflexion dans le caractère de Dieu et le fil de l’histoire biblique. Ils démontrent que notre Seigneur est lui-même le Dieu hospitalier par excellence qui nous a accueilli sur terre et nous a ouvert les bras en Jésus-Christ. A notre tour, il nous invite à nous tourner vers sa création pour l’accueillir et lui transmettre l’Évangile. L’appel qu’il nous adresse est de nous donner nous-même, à sa suite, rien que cela !


Oui, mais comment faire ? Brandon Clements et Dustin Willis proposent nombre d’anecdotes croustillantes (d’expériences plus ou moins réussies) et d’astuces édifiantes pour désarmer nos craintes et nous aider à nous lancer. Par exemple, vous ne savez pas bien cuisiner ? Pas de problème, rappelez-vous que le « but d’inviter des personnes est de tisser des relations amicales, pas de manger ». Vous ne savez pas par où commencer ? Soyez intentionnels, invitez vos voisins en mettant à profit le prochain événement sportif majeur ou la prochaine fête nationale marquante.




Dans la dernière partie, les pasteurs proposent une démarche compassionnelle basée sur l’écoute pour partager sa foi au fil du temps et sans pression. Il s’agit de bâtir des ponts avec les autres pour les rejoindre là où ils sont … 







On connait la formule … A 20 ans, je voulais changer le monde, à 30 ans je voulais changer l’Église, arrivé à 40 ans je veux juste me changer. Et si on laissait Dieu changer notre cœur pour l’ouvrir aux autres, afin de changer le monde par la suite ?



Ouvrir ce livre est un bon début. La meilleure façon de changer le monde est un ouvrage encourageant, édifiant et stimulant à mettre entre toutes les mains !




Matthieu Moury

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)