Petite théologie du cinéma

Petite théologie du cinéma

17,06 €


  • Éditeur : Cerf
  • Poids : 230g
  • Nombre de pages : 160 pages
  • Dimensions : 13.5 x 21 cm
  • Année : 2014
  • ISBN : 9782204100786

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Entre art et industrie, vérité et artifice, discours et émotion, d'où vient le pouvoir spirituel du cinéma? Quel mystère révèle-t-il? Au cours d'un dialogue parfois contradictoire, souvent animé, toujours enrichissant, Jean Collet et Michel Cazenave entrent en débat.

Tout film, en ouvrant sur l'inattendu, sur l'inouï, sur l'autre, sur le jeu miroitant des valeurs, montre que, loin du religieux, le spirituel n'est jamais là où on l'attend.

De Renoir à Bresson, de Murnau à Fellini en passant par Buñuel, sans oublier des agnostiques tels que Dreyer, Bergman ou Rossellini, et en s'attardant sur Ford ou Hitchcock aux fortes convictions catholiques, cette initiation invite à découvrir l'invisible, à décrypter le sens du sens, à lire le grand théâtre animé où se rejoue, dans la magie de l'image, l'éternelle dramaturgie de la perte ou du salut qui, acteur ou spectateur, fait l'intimité de nos vies.

Un livre pour apprendre à voir et à revoir.

Note 
2019-06-28

Très instructif

Pour Jean Collet, la dimension spirituelle du cinéma ne vient pas d’un contenu qui serait religieux, mais de l’ouverture qu’il crée. Lorsqu’il permet au spectateur, non pas de s’abstraire du réel pour un imaginaire fascinant ou insignifiant, mais de « mettre à profit cet espace ouvert de la fiction pour prendre conscience de tout ce qu’il est virtuellement », le cinéma questionne plus qu’il n’affirme. Sur l’écran, les images parlent, mais n’expliquent pas, elles ne s’adressent pas à la raison mais à l’esprit. Elles nous rendent interprètes et même créateurs à notre tour. L’essence du cinéma tient à ce pouvoir de révélation, au sens fort. La dernière partie du livre choisit d’explorer l’univers de quelques réalisateurs, John Ford, Hitchcock, Carl Dreyer. D’une lecture aisée, dense et clair, l’ouvrage passionne par son intelligence et sa profondeur. Son propos, qui va à l’essentiel, est nourri d’une grande culture, non seulement cinématographique mais aussi littéraire, sans jamais être pédant. Cinéphile depuis longtemps j'ai beaucoup aimé ce livre.

Donner votre avis !

Donnez votre avis

Petite théologie du cinéma

Petite théologie du cinéma

Donnez votre avis