Le protestantisme américain - de Calvin à Billy Graham

Le protestantisme américain - de Calvin à Billy Graham

18,01 €


  • Éditeur : Hachette
  • Poids : 355 Gr
  • Nombre de pages : 240
  • Dimensions : 15 x 21 cm
  • Année : 2013
  • ISBN : 9782877068291

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Vous pourriez aimer aussi

Articles du blog en relation

Pas d'article relatif à ce produit sur notre blog




Les États-Unis sont la plus puissante nation du monde et l'une des plus religieuses. Cette nation est fondamentalement protestante. Toutes les versions de la Réforme sont arrivées dans les bateaux des émigrants.
Comment calvinistes, luthériens, baptistes, méthodistes, etc., ont-ils coexisté sans s'égorger ?
Que croyaient-ils et pourquoi ?
Pourquoi, malgré la multiplication des Églises et des sectes, la foi est-elle stable, en son noyau, depuis les Pères pèlerins jusqu'aux «télévangélistes» contemporains ?
L'auteur s'intéresse plus aux doctrines qu'aux événements de l'histoire religieuse, parce qu'il est persuadé que la théologie est indispensable pour les comprendre. Et pour mieux comprendre les États-Unis dans leur coeur et leur esprit.
 
Alain Besançon est diplômé de l'Institut d'études politique de Paris, agrégé d'histoire, il est membre de l’Institut.
Note 
2019-07-28

Très bonne vue d'ensemble

Ce livre est un travail remarquable qui permet d’avoir une très bonne vue d’ensemble de la nature et des origines du protestantisme américain. Mais il est parfois difficile d’y retrouver les filiations, les chronologies et de remettre dans l’ordre cette multitude de courants qui en a fait l’histoire. Du moins il a le mérite d'exister.

Note 
2019-06-12

Remarquable

Le constat est posé : les Églises évangéliques croissent aux USA, non seulement au détriment du catholicisme, mais également des Églises protestantes historiques (luthériennes, calvinistes et épiscopaliennes). Elles sont « affectives, adogmatiques, associatives, moralisantes, démocratiques, civiques » (citation).
De nombreuses Églises ont proliféré au gré des Réveils, ces mouvements populaires de redynamisation de la foi. Fondés sur l’exaltation, ils sont conduits par des prêcheurs semblables à Billy Graham, qui était la figure de proue du courant évangélique.
Une caractéristique purement américaine : l’autonomie des dénominations et l’autonomie des différents groupes au sein d’une même dénomination, ainsi qu’une grande mobilité des fidèles entre les différents groupes. On change d’Église au gré de sa situation géographique, de son statut social ou au gré des « modes ».
Le mouvement qui a le vent en poupe est le mouvement “évangélique”. Fidèle à son devoir, la mission, il se répand aux USA, à travers le monde et infiltre même les dogmes traditionnels.
Un ouvrage remarquable.

Donner votre avis !

Donnez votre avis

Le protestantisme américain - de Calvin à Billy Graham

Le protestantisme américain - de Calvin à Billy Graham

Donnez votre avis