Oser la bienveillance

Oser la bienveillance

20,85 €


  • Poids : 530 gr
  • Nombre de pages : 432
  • Dimensions : 14.5 x 22.5
  • Année : 2014
  • Délai livraison : 3-4 jours
  • ISBN : 9782226253880

Tous les ouvrages de cet auteur

ui croit encore au péché originel ? Les Eglises elles-mêmes n’en parlent plus guère, et la sécularisation nous a fait ranger ce dogme au rang des vieilleries moralisantes. Et pourtant ! Après avoir terrorisé nos ancêtres, il fait encore sentir ses ravages dans bien des domaines, et notamment celui de l’éducation : que nous le voulions ou non, nous avons intégré cette perception négative de la nature humaine, et la reproduisons sans cesse.

Lytta Basset décrit ici la généalogie et l’impact de cette notion profondément nocive qui remonte à saint Augustin, et qui contredit les premiers Pères de l’Eglise. Elle montre comment ce pessimisme radical est totalement étranger à l’Evangile : tout au contraire, les gestes et paroles de Jésus nous appellent à développer un autre regard sur l’être humain, fondé sur la certitude que nous sommes bénis dès le départ, et le resterons toujours. Appuyé sur le socle de cette  Bienveillance originelle, chacun de nous peut oser la bienveillance envers lui-même et envers autrui, et passer ainsi de la culpabilité à la responsabilité.

Mobilisant les ressources de la psychologie, de la philosophie et des sciences humaines, voici un ouvrage novateur et fondateur, propre à renverser notre vision de l’humanité, de son potentiel et de ses limites.

Note 
2019-07-07

Pas d'accord

Un livre intelligent et bien écrit. Mais cette personne prétendument “chrétienne” est complètement aveugle devant la réalité du péché. G.K. Chesterton, catholique a dit “Le péché originel est la seule doctrine chrétienne qui soit empiriquement démontrable: il suffit de sortir dans la rue et de regarder autour de soi.”
Cette dame protestante libérale ne voit la réalité du péché originel ni dans la Bible ni en elle-même ni autour d’elle. Pour elle, la Bible ne dit jamais que l’homme est mauvais ; Jésus dit simplement qu’il est malheureux ! Or l'apôtre Paul affirme la réalité du péché du premier homme transmis à la race humaine. Comment le 5eme chapitre de la lettre aux Romains aurait il un sens sans l’idée de péché originel ?
Le péché originel est une doctrine merveilleuse et pleine d’encouragement car elle nous met tous au même niveau. J’ai l’espérance de la rédemption et du salut grâce au sacrifice du Fils de Dieu qui a expié mes péchés en les portant sur la croix et en me réconciliant avec le Père.
Si le péché originel n’existe pas, nous n’avons pas besoin de sauveur et la mort du Christ n’a aucun sens.

Note 
2019-07-01

Le regard bienveillant de Dieu

C’est à travers le regard bienveillant porté par un être humain sur un autre être humain que se révèle le regard bienveillant que Dieu porte sur ses créatures. C’est en effet la Bienveillance divine, la Bienveillance originelle qui nous appelle à « oser la bienveillance » pour restaurer la relation détériorée avec autrui et devenir mutuellement responsables, et être enfin libérés de toute culpabilisation. Un tres bon livre.

Donner votre avis !

Donnez votre avis

Oser la bienveillance

Oser la bienveillance

 

Donnez votre avis