Le judéo-christianisme

Le judéo-christianisme

7,00 €


  • Éditeur : Folio
  • Poids :
  • Nombre de pages :
  • Dimensions :
  • Année :
  • ISBN : 0002070339556

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Judéo-christianisme: cette expression, utilisée à tout propos, a-t-elle encore un sens? Le phénomène "judéo-chrétien" de coexistence de cultures religieuses se manifesta deux fois: au début, avec les juifs convertis au christianisme qui continuaient à observer leur rites et plaçaient leurs croyances dans le contexte exclusif de l'Ancien Testament; puis aux VIe et VIIe siècles, quand le pouvoir civil, au nom de la religion d'Etat, força les juifs à se convertir au christianisme. Si, au commencement, Jésus étant juif et les apôtres aussi, le christianisme fut redevable des convictions du judaïsme du premier siècle de notre ère, toute son histoire depuis lors est celle de son détachement comme un fruit de la branche qui le portait. Sa volonté de se distinguer du judaïsme prend deux voies: avec l'allégorie, il s'approprie le livre du judaïsme , l'Ancien Testament, en le considérant le précurseur et la justification du Nouveau; avec la formulation dogmatique, l'Eglise présente à l'éventuel fidèle une série de croyances qu'il devra accepter, lui proposant d'emblée la "conversion" à un nouvel ordre de réalités. Voilà qui vide de contenu toute forme religieuse d'antisémitisme, puisqu'on ne saurait, au nom d'un tronc commun "judéo-chrétien", accuser les juifs de nier l'envergure religieuse et culturelle du message chrétien, tant les deux religions sont organiquement différentes l'une de l'autre.

Donnez votre avis

Le judéo-christianisme

Le judéo-christianisme

Donnez votre avis