Le bonheur d'être protestant

Le bonheur d'être protestant

16,11 €


  • Nombre de pages : 118 pages
  • ISBN : 9782354791858

Tous les ouvrages de cet auteur

Vous pourriez aimer aussi

Related articles on blog

Au printemps de ma soixante-dixième année, un coup de colère salvateur m'a amené à dire Non à l'Église qui était la mienne depuis mon baptême. Non, décidément, ce n'était plus possible... Dans cette Église-là, j'étouffais... Tout un été, j'ai pris le temps de la réflexion et de la prière et la décision s'est formée peu à peu d'elle-même, comme un fruit mûr qui tombe de la branche : devenir protestant ! Pourtant, le Concile de mes vingt ans avait vraiment représenté pour moi le « printemps de l'Église », en même temps que celui de ma foi chrétienne : oui, finalement, il devenait possible d'être chrétien au sein de l'Église romaine. Mais les reculades de ces dernières décennies ont fini par avoir raison de mon espérance : je ne pouvais plus faire semblant d'être catholique. Je suis allé frapper à la porte d'une paroisse réformée... Une autre histoire commençait. Je n'écris pas un livre contre qui que ce soit. Mon but n'est pas de détruire, de critiquer, de honnir. Ce qui m'importe aujourd'hui, ... c'est l'épanouissement de la foi que j'ai trouvé au sein du protestantisme ! (Extrait de l'avant-propos)

Note 
2019-05-28

Enthousiaste et plein d'humour

C'est un peu comme un véritable livre de catéchisme protestant (mais libéral) que Michel Barlow a rédigé.
Auparavant catholique, Michel Barlow expose en 11 chapitres en quoi consiste la foi chrétienne protestante. J'ai aimé son livre qui est précis et clair, enthousiaste, léger et humoristique. Il aidera les lecteurs (agnostiques, catholiques, voire protestants) à approfondir leur spiritualité ou à réfléchir sur leurs doutes.
Voici une citation : « J’ai mis longtemps à comprendre que la foi ne peut être une certitude tranquille, immobile. Par nature, elle ne peut être que mouvement, recherche – et le doute, au lieu de détruire la foi, en est la respiration vivante. Le croyant n’est pas quelqu’un qui possède l’évidence de Dieu. »

Donner votre avis !

Donnez votre avis

Le bonheur d'être protestant

Le bonheur d'être protestant

Donnez votre avis