Christianisme et politique Quelle place pour l’Eglise dans le débat politique ?

Christianisme et politique Quelle place pour l’Eglise dans le débat politique ?

5,00 €

-8,00 €

13,00 €



Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Quelle place pour l'Eglise dans le débat politique ? Doit-elle s'y engager ou a-t-elle, dans le contexte laïc français, un devoir de réserve ? En cette année éminemment politique d'élections présidentielles, ce livre présente les interventions de différentes personnalités chrétiennes lors d'un colloque passionnant sur le sujet. Sociologue, théologien, pasteur ou député, les intervenants échangent et argumentent leur point de vue sur la relation entre christianisme et politique. Un thème en plein coeur de l'actualité, traité avec clarté et conviction ! Les auteurs Fath Sébastien : Sociologue et historien, chercheur au CNRS Boutin Christine : Député des Yvelines, présidente du Forum des Républicains sociaux De Clermont Jean-Arnold : Pasteur, Président de la Fédération Protestante de France Schweitzer Louis : Directeur de l'Ecole pastorale de Massy, enseignant à l'Institut supérieur d'Etudes OEcuméniques Buchhold Jacques : Professeur de Nouveau Testament à la Faculté Libre de Théologie Evangélique de Vaux-sur-Seine Farelly Nicolas : Directeur du Forum Culturel Protestant, chargé de cours de Nouveau Testament à la Faculté Libre de Théologie Réformée d'Aix-en-Provence Baudin Frédéric : Vice-président de l'Alliance Evangélique Française.

Note 
2015-03-28

Intéressant mais s'adresse aux amateurs de la question

Ce livre contient des informations intéressantes sur l’engagement des chrétiens dans la politique au cours de l’Histoire française. Néanmoins, ce livre, nécessitant une attention plutôt soutenue, s’adresse surtout aux lecteurs français qui ont un certain intérêt pour les questions politiques. Il y a trop de théories et de possibilités évoquées et peu d’exemples pratiques de chrétiens engagés dans la politique qui ont exercé une influence positive dans la politique en France.
A relever que les propos avancés à la page 112 (3ième paragraphe), « La référence à la Bible doit rester seconde. » et « Mais l’argument d’autorité n’a de valeur que pour elle (l’Eglise) », semblent plutôt étranges.

    Donner votre avis !

    Donnez votre avis

    Christianisme et politique Quelle place pour l’Eglise dans le débat politique ?

    Christianisme et politique Quelle place pour l’Eglise dans le débat politique ?

    Donnez votre avis