Qu'avez-vous fait de Jésus ?

Qu'avez-vous fait de Jésus ?

14,22 €


  • Éditeur : Albin Michel
  • Poids : 226 g
  • Nombre de pages : 180 pages
  • Dimensions : 19 x 12.5 cm
  • Année : 2019
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782226441331

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Qu'avez-vous fait de Jésus ?

« Messieurs les responsables de l’Église catholique,Vous penserez que j’écris sous le coup de la colère, et vous aurez raison. Mais si ma colère s’adresse à vous, elle n’est pas contre vos personnes. Je connais nombre d’entre vous, nous nous sommes croisés, parlé, je crois même être l’amie de certains. Ma colère est contre ce système qui étouffe le meilleur de vous-mêmes. Depuis longtemps, nous en observions les dysfonctionnements, mais cette fois, il a atteint sa limite extrême en devenant criminel, ou plus exactement complice de crimes odieux à l’égard de ceux qui sont le plus chers, notre avenir : nos enfants.Pour pouvoir dire "plus jamais ça", il faut comprendre ce qui a permis cette situation et en extirper les racines. Que se passe-t-il quand l’Eglise éloigne de Dieu, blesse les enfants et scandalise nos sociétés ? Sans doute mes mots vous sembleront-ils durs. Ils sont à la mesure du désastre moral qui nous frappe. »

Ecrivaine, journaliste et éditrice, Christine Pedottia publié plus d’une trentaine d’ouvrages, dont dernièrement Jésus, l’homme qui préférait les femmes. Elle a aussi assuré en 2017 la coordination de l’ouvrage collectif Jésus. L’encyclopédie dirigé par Joseph Doré.

Note 
2019-03-22

Recréer le catholicisme de l'intérieur

Un excellent livre !
Christine Pedotti développe d'abord la fausse vision de la sexualité que l’Eglise Catholique romaine met en avant. Une sexualité désincarnée de la réalité de l'être humain, de celle des croyants, mais aussi de la société. Cela a construit un système au sein duquel les idées sont davantage importantes que les personnes.
L'auteure soulève l’incapacité de l’Eglise à reconnaître que les actes pédophiles sont des crimes, ce qui a poussé les hiérarchies à se taire.
Puis elle relève les confusions : les prêtres-Pères s’alliant à l’Eglise-mère, ce qui instaure une obligation de loyauté qui pèse très lourdement sur les victimes.
Elle appelle enfin à ‘recréer’ le catholicisme de l’intérieur à la suite de l’appel du pape François.

    Note 
    2019-02-27

    "Quand on aime bien on châtie bien"

    Je me suis dit ça en lisant cette critique virulente contre les hauts responsables de l'Église Catholique. Si elle n'aimait pas son Église, cette journaliste n'aurait pas osé l'attaquer comme elle le fait. Elle n'en peut plus et elle le dit, la pédophilie de certains prêtres, les évêques qui ont couvert la pédocriminalité, le cléricalisme... même si je ne vais jamais à la messe, j'aime toujours l'Église de mon enfance et ce livre m'a bouleversée, il m'a fait du bien, en plus venant d'une femme. Il faudra quand j'aurai le temps, que je lise aussi un autre livre d'elle que j'ai vu en librairie, sur "Jésus l'homme qui préférait les femmes".
    Cette dame écrit très bien, c'est un régal. Je recommande ce livre, que vous croyiez ou pas.

      Donner votre avis !

      Donnez votre avis

      Qu'avez-vous fait de Jésus ?

      Qu'avez-vous fait de Jésus ?

      Donnez votre avis