Lettre à mon barbier

Lettre à mon barbier

5,59 €


  • Éditeur : Blf Europe
  • Poids : 0.085
  • Nombre de pages : 64
  • Dimensions : 13 x 21 cm
  • Année : 2017
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782362493874

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Lettre à mon barbier

Une manière simple de prier

4eme de couverture :

Allemagne, 1535. Un barbier du nom de Peter Beskendorf interroge son vieil ami Martin Luther : « Comment dois-je prier ? ». C’est une question essentielle et même vitale, puisque c’est précisément par la prière que le chrétien peut s’adresser au Créateur de l’Univers.

En toute humilité, Martin Luther lui répond par une lettre ouverte et lui propose une manière simple de prier : il s’appuie sur des textes fondamentaux de la foi chrétienne – les Dix commandements et le Notre Père – pour aider son ami à parler à Dieu.

Si, comme ce barbier, vous vous posez la même question, laissez-vous inspirer par les conseils de Luther.

L'auteur :

Martin Luther est le fondateur du protestantisme , touché par l'épitre aux Romains, il afficha ses 95 thèses sur le portail de la cathédrale de Wittemberg en Allemagne en 1517 pour dénoncer les indulgences mises en place par Rome pour acquérir le salut. Moine catholique, l'église de Rome l'excommunia pour sa désobéissance et ainsi il fonda le protestantisme en Europe fondé sur sa doctrine Sola gratia, sola scriptura ainsi qu'une manière beaucoup plus directe de prier, s'adresser directement à Dieu sans intermédiaire.

L'avis du libraire :

Avec ce court texte à petit prix, voici l'occasion de découvrir ou de redécouvrir un texte original de Martin Luther où il répond à une question élémentaire : comment prier avec simplicité, comment établir un dialogue, une relation privilégiée avec Dieu. Ce court texte s'articule autour de trois grandes parties : Le Notre Père, des conseils complémentaires et enfin les dix commandements. C'est un texte incontournable de la théologie protestante écrit il y a 500 ans mais qui est un sujet intemporel.

Note 
2019-05-20

Simple et puissant

Luther se met à la place de son barbier. Son premier paragraphe est reconfortant pour nous, car il nous apprend que son rédacteur a eu le même problème que nous à résoudre dans sa vie de prière : le manque de concentration. Voici la première aide qu’il nous apporte :
" Il est bon que la prière soit notre première et notre dernière occupation de la journée. Il faut écarter la pensée fausse et trompeuse suivante: “Attends un peu; dans une heure ou plus, tu prieras. Termine d’abord ceci ou cela.” Si nous accueillons cette pensée, notre journée se passera à l’accomplissement de tâches diverses sans que nous priions. "
Luther écrit aussi :
" Veillons à ne pas nous laisser détourner de la prière sous prétexte que telle ou telle tâche est plus urgente – ce qu’elle n’est pas en réalité – et, ainsi, à devenir négligent, paresseux, insensible et soucieux. "
Et la suite est aussi concrète et m'aide tellement. Un cadeau que l'on peut offrir par exemple aux adolescents ou aux nouveaux chrétiens.

  • 1 personne(s) sur 1 ont trouvé ce commentaire utile.

Donner votre avis !

Donnez votre avis

Lettre à mon barbier

Lettre à mon barbier

Lettre à mon barbier

Une manière simple de prier

Donnez votre avis