Luther

Luther

23,70 €


  • Éditeur : Fayard
  • Poids : 1 kg
  • Nombre de pages : 692 pages
  • Dimensions : 15 x 23.5 cm
  • Année : 2017
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782213643779

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Luther



Le combat de Martin Luther (1483-1546) contre les dérives de l’Église de son temps a été à l’origine d’un renouveau de la piété, mais aussi de la fracture de la chrétienté occidentale qui perdure jusqu’à aujourd’hui.


À l’occasion du 500e anniversaire de la Réforme, Matthieu Arnold suit Luther à travers l’ensemble de sa vie et de son œuvre : ses grands traités, sa traduction de la Bible, sa correspondance, ses catéchismes, ses cantiques, ses prédications ou encore ses Propos de table. Il nous fait découvrir ainsi un personnage plus riche et plus complexe que le pourfendeur de la papauté ou l’adversaire d’Érasme : le porte-parole d’un message réconfortant et le génial inventeur de la langue allemande ; un mari facétieux, promoteur de l’instruction des femmes ; un homme d’une intense sensibilité religieuse, qui fut appelé à s’exprimer aussi dans le domaine de l’éducation, de l’économie et de la politique. Grâce à l’étude des écrits de ses contemporains, Matthieu Arnold resitue Luther dans son époque pour mieux en mesurer l’influence, dans tous les milieux sociaux.
 

Professeur à la Faculté de théologie protestante de l’Université de Strasbourg, membre honoraire de l’Institut universitaire de France, Matthieu Arnold est le premier historien à avoir consacré une étude systématique à l’immense corpus des lettres de Luther. Il a notamment édité Martin Luther, Les Quatre-vingt-quinze thèses (Olivétan, 2014), et il co-dirige l’édition des Œuvres de Luther dans la Bibliothèque de la Pléiade (t. I, 1999 ; t. II sous presse). 


Extrait de l'Avant-Propos

Quelques épisodes de la vie de Martin Luther ont été popularisés par l’imagerie pieuse : l’affichage des 95 thèses sur le pouvoir des indulgences (1517) ou encore la comparution devant Charles Quint, à l’occasion de la Diète de Worms (1521). Par ailleurs, on sait généralement que, durant son séjour à la Wartburg (1521-1522), il a traduit le Nouveau Testament en allemand ou qu’en 1525, il a pris femme et a condamné sans appel le soulèvement des paysans. Ses dernières années sont connues pour ses brûlots contre la papauté et contre les juifs. Surtout, Luther est considéré comme responsable de la fracture de la chrétienté occidentale – raison pour laquelle pendant des siècles, il n’a laissé personne indifférent.

Les protestants se rappellent avec fierté qu’ils lui doivent leur existence, mais beaucoup l’ont relégué au panthéon des glorieux ancêtres qu’on admire plus qu’on ne lit. Du moins se souviennent-ils de la place centrale qu’il a accordée à la Bible, à Jésus-Christ, à la foi et à la grâce. Les catholiques, qui lui témoignent un vif intérêt, le tiennent désormais pour un « père dans la foi », même s’ils ressentent douloureusement la division de la chrétienté, à laquelle son nom est attaché. En 2017, catholiques et luthériens commémoreront – pour la première fois dans l’histoire – en commun les débuts de la Réformation.

Note 
2018-12-06

Une biographie complète, fondée sur les sources.

Dans cet ouvrage qui se lit aisément, l'auteur, qui édite les œuvres de Luther dans la Bibliothèque de la Pléiade, peut se fonder sur une solide connaissance des textes du Réformateur et des études qui lui ont été consacrées pour présenter un portrait extrêmement complet, et parfois émouvant, de l'homme et de son œuvre.

    Donner votre avis !

    Donnez votre avis

    Luther

    Luther

    Luther

    Donnez votre avis