Crise écologique et sauvegarde de la création, une approche protestante

Crise écologique et sauvegarde de la création, une approche protestante

15,17 €


  • Éditeur : Première Partie
  • Poids : 130 g
  • Nombre de pages : 156 pages
  • Dimensions : 15 x 21 cm
  • Année : 2017
  • Délai livraison : sous 4 à 8 jours
  • ISBN : 9782365261142

Tous les ouvrages de cet auteur

Tous les ouvrages de l'éditeur

Vous pourriez aimer aussi

Crise écologique et sauvegarde de la création

Une approche protestante

Sous la direction de Jean-Philippe Barde


Quel est le rôle de l’homme au sein de la Création? Chaque époque, chaque génération, chaque société affronte cette question en fonction de son rapport au Monde: immuable, inépuisable ou bien limité et destructible? De nos jours, les enjeux écologiques sont associés à des menaces majeures pour l'humanité: épuisement des ressources, pollution massive de l’environnement, destruction ou manipulation génétique d’espèces vivantes. On craint désormais pour la survie de l’humanité à cause d’un mauvais usage du monde créé. Cette nouvelle donne interpelle le christianisme et l’oblige à rouvrir le chapitre de la théologie de la Création pour répondre à la question de la responsabilité humaine vis-à-vis du monde confié par Dieu. Ce livre rassemble les contributions de plusieurs théologiens protestants qui ont travaillé ces questions en profondeur.

La Bible n'évoque jamais directement les enjeux écologiques tels qu'ils se présentent aujourd'hui, mais elle est traversée par une urgence eschatologique, notamment dans les textes reçus du judaïsme, qui a toujours inspiré les théologiens et poussé des chrétiens à s'engager pour la défense de l'environnement au nom de leur foi. Que nous enseignent les Écritures et quelles sont les principales interrogations?


Cet ouvrage correspond à une réponse protestante qui témoigne d'une même intuition fondamentale et porte la même espérance que l'Encyclique Lautdato Si du Pape François. Il apporte une autre sensibilité et déploie le propre point de vue des auteurs inspirés de nombreuses références bibliques, de la pensée de Jean Calvin et à des penseurs protestants plus contemporains comme Jacques Ellul. D'autres disciplines, comme l'économie, l'art et les sciences sont également sollicitées dans une approche globale et viennent resituer l'humanité face à ses défits.


AUTEURS: Jean-Philippe Barde, Arnaud Berthoud, Jérôme Cottin, Stéphane Lavignotte, Frédéric Rognon, Otto Schaefer


Extrait de la Préface de Olivier Abel


"Notre temps est paradoxal : plus les évolutions globales de la situation planéaire et de l'humanité s'accélèrent, et plus nos sociétés se replient sur des questions identitaires, ou sécuritaires, par lesquelles elles pensent dresser des cloisons protectrices. La sensibilité écologique s'affole, elle va parfois se nicher sur des points aussi intelligents que des têtes d'épingle, en négligeant la hiérarchie des questions, des importances et des urgences. Plus généralement, plus les indicateurs montrent la gravité de la situation, plus la question "écologique" passe au second plan, comme une question luxueuse, alors qu'il en va de la vulnérabilité de tout ce que les vivants ont précisément de périssable : leur corps. A quoi sert d'avoir la tête dans les étoiles des vertiges numériques, si nos corps sont menacés d'asphyxie, de soif, de famine, de déplacement brutaux ? Que signifie la religion de l'esprit, si elle se traduit par le mépris des corps vivants, dans leur faiblesse, dans leur fragilité.


Pour reprendre une capacité critique et politique face à ces questions, il est bon d'aller prendre appui sur une tradition qui fait profondément place à la délicate équation théologique nommée incarnation. Par elle s'introduit un jeu qui permet à la fois d'aimer un monde béni et de ne pas esser de le transformer. Elle fait face au rêve d'abandonner le monde, de le fuir dans l'utopie d'un tout autre monde ; mais aussi au cynisme qui s'enfonce dans ce monde au point de s'y résigner, de n'y vouloir rien changer, de tout justifier ..."

Note 
2019-03-28

Avec le Pape François , mais en protestants

Le christianisme est obligé de rouvrir le chapitre de la théologie de la Création pour répondre à une question, celle de la responsabilité humaine vis-à-vis du monde que Dieu lui a confié. Cet ouvrage rassemble les exposés de plusieurs théologiens protestants qui ont réfléchi sur ces questions profondément.

Donner votre avis !

Donnez votre avis

Crise écologique et sauvegarde de la création, une approche protestante

Crise écologique et sauvegarde de la création, une approche protestante

Crise écologique et sauvegarde de la création

Une approche protestante

Sous la direction de Jean-Philippe Barde

Donnez votre avis